Compte-rendu du FIC 2008 (Forum International Cybercriminalité)

A l'heure actuelle, il est important de mettre l'accent sur le besoin d'une véritable coopération internationale entre tous les acteurs de la lutte contre la cybercriminalité. Alors que le contact passe plutôt bien entre le secteur privé et le gouvernement, le contact entre services judiciaires à l'international est un peu plus tendu, soumis à de nombreuses contraintes juridiques.

Sans une harmonisation des législations à l'international, les cybercriminels ont encore de beaux jours devant eux, et ils le savent bien. Est-il encore besoin de préciser que les professionnels de cette criminalité sont tout autant au fait des dernières techniques (double fast flux etc.) que des dernières législations ? il faut bien l'admettre, il suffit de regarder de quels pays aux législations "faibles" (pour ne pas dire inexistantes) se servent les phisheurs/propriétaires de jeux d'argent en ligne sauvages/diffuseurs de malware et autres délinquants...

Mais restons positif : les lois évoluent, et je suis curieux et impatient de voir se concrétiser tous les prochains projets de loi (de quelque nation que ce soit) qui feront évoluer le schmilblick... ;-)
Pour le faire évoluer, il y a des évènements tels que le FIC 2008, le second Forum International de la Cybercriminalité.

j'ai eu l'honneur d'assister à cet évènement récent (qui se déroulait le 21 mars 2008) dont je vous ai concocté un petit compte-rendu, co-rédigé avec mon collègue Vincent Hinderer, sur le blog du Cert Lexsi.

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : http://bl0g.cedricpernet.net/trackback/63

Fil des commentaires de ce billet